L’Edito du Président

president 03

Le mot du président


Chers amis salamites et sympathisants,

Avant tout, Nicole Brethau-Mouilleron, notre trésorière qui est en charge de l’essentiel de la revue Salam et de notre site web, a eu la surprise, récemment, de recevoir un nombre important de courriers d’adhérents exprimant leur satisfaction. Nicole y a été particulièrement sensible, et tient à remercier celles et ceux qui lui ont offert ce plaisir.


Elle remercie aussi les adhérents qui lui ont adressé, pour la revue, des chroniques d’un grand intérêt et des photos de classes des années 1930 à 1950, documents qui lui ont facilité la tâche.


Enfin, vous avez remarqué que le « coup de coeur » récemment apparu sur notre revue met en exergue la qualité de l’organisation et de la gestion, par un délégué, de l’animation de sa délégation. Cela méritait d’être souligné !


Quant aux voyages décidés lors du récent CAED pour l’année 2019 :

- Celui dans le grand Sud Marocain, du 16 au 23 mars prochain. Nous n’avons pas, et nous le regrettons, pu satisfaire toutes les demandes, à cause d’un nombre limité de chambres. Nous avons pu, cependant, obtenir de quelques Salamites qu’ils acceptent de partager leur chambre lorsqu’un second lit était disponible. Dans l’avenir, si nous décidons pareil voyage, itinérant et privilégiant des sites remarquables, vu l’engouement constaté pour le prochain voyage, et la rapidité avec laquelle les souscriptions se sont manifestées, il conviendra de veiller à éviter tout aléa, quant à la certitude des engagements contractés.


- Celui de la rencontre intervilles Marocaines à Rosas du 18 au 25 mai prochain. Cette rencontre est plébiscitée, le plus souvent à l’unanimité par l’assemblée générale ordinaire annuelle qui se tient en ce lieu tous les deux ans. Rosas est en effet un havre de détente et de repos pour chaque adhérent ou sympathisant qui choisit, ou non, de participer aux animations proposées. Et le repas de gala, la veille du départ, réunion solidaire et festive, qui permettra de se remémorer de ce beau moment passé ensemble, toujours apprécié. Le diner de gala a toujours fait partie de cette belle rencontre !

- Le projet de voyage 2019 de Salam Oujda, esquissé par André Romedenne, son président, lors du Salamoussem de Bergerac, et en faveur d’Oujda et du Maroc Oriental, projet qui fut ensuite étendu à plusieurs grandes villes du Maroc et annoncé en page 46 de la revue Salam 203, n’a pas abouti, faute de candidats en nombre suffisant. André propose en définitive, dans sa revue annuelle récente Salam Oujda, un séjour de cinq jours à Arcachon du 10 au 14 septembre 2019. Les Salamites désireux de se joindre à cette belle rencontre doivent contacter André Romedenne (ses coordonnées à l’annonce susdite).

- Guy Bouquerel, adjoint de Michelle Touzot-Forrer, déléguée de la Savoie, et par ailleurs fin connaisseur de l’Andalousie avait indiqué lors du Salamoussem de Bergerac, l’intérêt présenté pour cette belle région d’Espagne. Il en a détaillé l’essentiel lors du CAED d’octobre 2018 et précisé que le printemps et l’automne (donc hors des grandes chaleurs) sont les périodes les plus favorables. En accord avec le siège, le programme sera établi, après mûre réflexion, présenté par discussion lors d’un CAED, puis décidé en conseil.
Telles sont nos sorties programmées en 2019 et celle d’Andalousie envisagée pour 2020, le tout avec un seul but : nous retrouver ensemble, dans la joie et la bonne humeur.


Veillons enfin et surtout, à aider les délégations en difficulté. Les bonnes volontés se sont expatriées récemment en Corse : toutes nos félicitations au nouveau délégué et à ses deux adjoints.
Monique Delamarre, déléguée du Poitou, Charente et Vendée, a un besoin urgent d’adjoint ou d’adjointe. Nous l’espérons rapidement.
Ayons enfin, en terminant ce propos, une pensée émue pour Danièle Dussert, épouse de Christian, délégué Aquitaine. Danièle prenait une part active aux réunions de Salam où elle rayonnait de gentillesse et de bonté : ce fut le cas lors de sa présence au dernier Salamoussem de Bergerac. Nous nous souviendrons longtemps d’elle.


Et, imperturbablement, la vie de Salam se poursuit…


À très bientôt, dans le Sud Marocain ensemble.


Bien cordialement à chacune et chacun d’entre vous.


Votre président,
Robert Mouilleron